Bannière
L'extension de garantie PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 16 Avril 2010 09:53

Principes

Le contrat d’extension de garantie permet de prolonger la couverture des risques liés aux pannes à l’issue de la période de garantie initiale (qui dure généralement 2 ans pour les projecteurs et 3 ans pour les serveurs).

La garantie peut être souscrite auprès du constructeur ou de l'intégrateur. L'un ou l'autre prend alors en charge, pendant une durée déterminée, le coût des pièces à remplacer. Les frais de main d'oeuvre et de déplacement du prestataire qui effectue les interventions ne sont pas systématiquement pris en compte dans les contrats d'extension de garantie. Notons que l'intégrateur est impliqué dans la mise en oeuvre de la garantie constructeur puisque c'est logiquement lui que le fabricant mandate pour effectuer les interventions.

Le fonctionnement de la garantie du constructeur ou de l' intégrateur est soumis à diverses clauses suspensives.  Ainsi elle ne joue que si l'équipement a fait  l'objet d'une maintenance préventive rigoureuse avant de tomber en panne (maintenance à distance, visites de contrôle annuelles de l' intégrateur,..) ou encore si la panne n'est pas due à une utilisation anormale.

 

Une extension de garantie : pour quels équipements et combien de temps ?

Si un exploitant souhaite étendre la garantie de son équipement d-cinema, il doit au moins le faire pour les composants les plus critiques et les plus onéreux de la chaîne de projection, c’est-à-dire le projecteur et éventuellement le serveur.

Le coût de l’extension de garantie est facturé à l’exploitant à l'achat du matériel de projection. L’exploitant finance donc son contrat d’extension de garantie de la même façon que les équipements : fonds propres, subventions, contributions numériques (ou VPF) si le contrat passé avec le tiers opérateur prévoit la prise en charge d'une partie des coûts d’extension de garantie par les VPF.

L'extension de garantie est généralement souscrite pour une période comprise entre 5 et 10 ans. Dans le cas où les équipements de projection sont financés par des contributions numériques, l'extension de garantie doit être valable jusqu'à ce que le financement ait été amorti (pour les distributeurs qui participent au financementl, c'est la garantie que le matériel va rester en état de marche tant qu'ils verseront des contributions pour son acquisiition).

 

Rôle de l'installateur dans la mise en oeuvre de l'extension de garantie

En cas de panne, l’exploitant prend contact avec son intégateur qui commence par faire un diagnostic de l’origine du problème par réseau. Si la panne peut être résolue à distance, aucun coût n’est facturé à l’exploitant. Si le diagnostic à distance conclut à la nécessité d’un déplacement sur site, l'intégrateur intervient. Un délai d'intervention maximal est précisé dans le contrat.

Dans la cas d'une garantie intégrateur, l'exploitant avance généralement les frais de dépannage qui lui sont remboursés une fois que l'intégrateur a été lui même été indemnisé par son assurance. Quand la garantie est fournie par le constructeur, ce dernier prend normalement en charge les coûts des pièces (mais pas systématiquement les frais de déplacement et de main d'oeuvre). La garantie constructeur est généralement plus coûteuse que celle de l'installateur.

 

 

Mise à jour le Samedi, 06 Avril 2013 17:53
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Rechercher

Nos sponsors

display3juil14

formationpetiteannonce1