Bannière
Manice assiste les exploitants et les communes dans la conversion des salles au numérique PDF Imprimer Envoyer

Appel d’offres : assistance à la rédaction du cahier des charges

Manice aide les exploitants et les communes :

- à définir les besoins en équipements de projection numérique de leurs salles

- à estimer les coûts du passage au numérique de leur cinéma (équipements, aménagements préalables à l’installation de ces équipements)

- à rédiger le cahier des clauses techniques particulières (CCTP) dans le cas où ils décident de lancer un appel d’offres

logo_manice_2_couches_finalisation_copie

Plus d’informations : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Assistance à l’élaboration du plan de financement du passage au numérique d’un cinéma

Manice propose une méthode d’évaluation des différents apports qu’un exploitant ou une commune peuvent mobiliser en plus de leurs fonds propres pour financer leur passage au numérique :

- contributions des distributeurs perçues soit directement auprès de ces derniers soit par l’intermédiaire d’un tiers opérateur

- aides des collectivités (Région notamment)

- aide sélective numérique du CNC

Comme les règles d’attribution de ces financements sont différentes et parfois complexes, Manice en a automatisé l’évaluation dans un tableur. Les principaux paramètres que gère ce tableur sont les critères d’éligibilité et les règles de calcul définis pour chaque type d’apport.

Démarche

dmo_manice

Pour établir le plan de financement prévisionnel du passage au numérique d'un cinéma, il faut commencer par renseigner différentes informations dans le tableur :

. les caractéristiques du cinéma qui conditionnent son éligibilité aux différents financements : nombre d’écrans, de films diffusés en exclusivité, localisation géographique (chaque Région a défini un mécanisme d’aide spécifique),…

. les coûts prévisionnels détaillés du passage au numérique du cinéma (issus des devis de prestataires)

Le tableur détermine ensuite sur ces bases à quels types financements le cinéma est éligible et en évalue les montants.

Un plan de financement prévisionnel récapitule les résultats.


Faire une étude de financement préalable, pourquoi ?

Le plan de financement prévisionnel établi par Manice permet notamment aux gérants de salles :

. de démarrer leur projet sur des hypothèses de financement viables : Manice valide ses estimations auprès des partenaires financiers concernés.

. de lancer des démarches auprès d'autres partenaires potentiels : banques (le tableur permet d’évaluer le montant des emprunts nécessaires et les frais financiers afférents) ; autres institutions susceptibles de contribuer au financement (département,..)

. de tester l’impact financier de différentes hypothèses de passage au numérique : plusieurs configurations d’équipement ou plusieurs options de financement possibles par exemple.

logo_manice_2_couches_finalisation_copie

Plus d’informations : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 


 

Commentaires  

 
-1 #1 TRUCHE GUY 09-05-2012 11:34
Je suis délégué au cinéma Eldorado à Ornans (25 ). Nous sommes intéressés par le numérique. C'est pourquoi nous aimerions obtenir un devis pour l'installation dans notre salle : 1 salle , 153 places. Le système 3D est souhaité. Nous attendons votre réponse. Merci.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

                  Go to English Manice   ru

Nos sponsors

display3juil14

formationannoncesept