• CinemaCon 2015 : les innovations en matière de projection et de son

    CinemaCon s'est achevé jeudi 23 avril. Même si ce congrès des exploitants américains est considéré à Las Vegas comme une petite manifestation (la palme de la fréquentation reviendrait au congrès du bricolage en janvier avec 50 000 visiteurs), difficile de tout voir et de tout entendre : plus de 70 nationalités étaient représentées parmi les visiteurs et les exposants dont les stands se répartissaient entre deux halls d'exposition et diverses suites (pour les plus fortunés). Ce premier article fait la syntèse des innovations que Manice a pu remarquer, au milieu de la foule, des colonnes doriques et des machines à sous, en matière de son et surtout de projection sur grand écran. Lire la suite
  • CinemaCon (2) : les nouveaux outils numériques pour fidéliser le public

    Le thème de l'International day, la journée inaugurale de CinemaCon, était : mieux connaître ses spectateurs pour leur proposer des offres adaptées à leurs attentes qui les poussent à venir plus souvent au cinéma. Sujet très "fourre tout" à première vue mais les conférenciers de l'International day l'ont abordé sous un angle technique : comment fidéliser le public en exploitant efficacement les informations qu'engrangent les outils numériques des cinémas (caisses informatisées, site internet, Facebook,...) ? Cette journée , animée par des exploitants, des distributeurs et des spécialistes du marketing a montré l'évolution considérable des solutions destinées à fidéliser le public. Peut-on parler de révolution ? Lire la suite
  • CinemaCon (3) : des applications qui donnent au spectateur un accès direct au grand écran

    Bandes-annonces, pubs, films : faut il revoir l'ordonnancement traditionnel de la séance de cinéma ? Comme tous les protocoles établis depuis longtemps, celui là n'est pas facile à bousculer mais les positions sont en train d'évoluer : le fait que les jeunes aillent moins au cinéma (notamment aux USA) est pour un nombre croissant de professionnels - et pas seulement les "révolutionnaires" qui développent les technologies numériques - le signe qu'il est temps de toucher au coeur même de la sortie au cinéma, en mettant les tabous de côté. Comment ? Voici deux applications présentées à CinemaCon qui pourraient commencer à changer l'ordonnancement habituel des séances. Lire la suite
  • Interstellar : trop fort ?

    Les chaînes son de plusieurs salles ont subi des dommages pendant la projection d'Interstellar. Le nombre de cinémas touchés est limité (une quinzaine d’écrans seraient ainsi concernés dans le réseau de TACC qui assure la maintenance d’environ 1 000 salles) mais suffisant pour que le phénomène ait retenu l'attention. Manice a interrogé des spécialistes du son et des intégrateurs pour comprendre ce qui s'est produit. En quoi le mixage son d'Interstellar est-il particulier ? Christopher Nolan, le réalisateur, a voulu que certains passages du film soient mixés "fort" et que les dialogues soient maintenus à un niveau relativement bas pendant ces séquences pour donner encore plus d'emphase aux sons d'ambiance et aux effets. Sans être exceptionnel, ce choix n'est pas habituel Lire la suite
  • Handicap sensoriel : les solutions d'accessibilité aux salles basées sur le wifi

    Rendre les salles de cinéma accessibles aux handicapés sensoriels sans avoir à leur distribuer de matériel à l'entrée est désormais possible. Deux solutions sont commercialisées en France :Twavox depuis l'automne 2014 et CinemaConnect de Sennheiser qui vient d'être lancée. Basées sur la transmission des données par wifi, ces solutions permettent aux malvoyants et aux malentendants de capter des sons ou des sous-titres émis depuis la cabine de projection sur leur smartphone, leur tablette ou même sur un simple balladeur de type Ipod. Lire la suite
  • Projection laser : la solution de Barco

    Il y a aujourd'hui deux types de projecteurs laser. Les premiers sont destinés aux écrans de petite taille ou de taille intermédiaire (moins de 11 mètres). Les seconds visent les écrans de très grande taille. Le projecteur Barco DP4K-60L s'inscrit dans cette deuxième catégorie : il développe 60 000 lumens, soit deux fois la puissance lumineuse des projecteurs xénon les plus puissants. Ce projecteur est déjà installé dans quelques cinémas en Europe dont le Kinepolis de Lomme depuis décembre. Manice a pu le découvrir au siège de Barco. Dans ce premier article, nous présentons les caractéristiques du DP4K-60L. Les performances et les modalités d'utilisation du projecteur sont abordées dans les deux articles suivants. Lire la suite
  • Principes de base de la projection laser

    Les articles qui suivent essaient de répondre à trois questions : comment est fabriquée la lumière d' projecteur laser ? Comment diffuser la lumière du laser de la source jusqu'à la tête du projecteur ? Quels sont les principes de projection laser existants pour le cinéma ( projection 3P, 6P et projection basée sur le "laser hybride") ? Quand on veut expliquer les principes d'une technologie relativement complexe de manière simple et concise, le risque est de tomber dans le simplisme. Les connaisseurs de la projection laser sont invités à cliquer sur le bouton "ajouter un commentaire" en bas de page quand ils le jugeront nécessaire. Pour schématiser, une source laser se compose de 4 modules : - les diodes laser occupent un de ces modules. Ce Lire la suite
  • 1 CinemaCon 2015 : les innovations en matière de projection et de son
  • 2 CinemaCon (2) : les nouveaux outils numériques pour fidéliser le public
  • 3 CinemaCon (3) : des applications qui donnent au spectateur un accès direct au grand écran
  • 4 Interstellar : trop fort ?
  • 5 Handicap sensoriel : les solutions d'accessibilité aux salles basées sur le wifi
  • 6 Projection laser : la solution de Barco
  • 7 Principes de base de la projection laser

Le tableau qui suit résulte de l’analyse des coûts facturés à une vingtaine d’exploitants indépendants ayant converti leurs écrans au numérique au cours des derniers mois.

Les factures émanent d’installateurs de salles de cinéma et de prestataires ayant réalisé les travaux d’aménagement préalables à l’installation des équipements de projection numérique (extraction de chaleur,câblage...).

Les principales limites de cette évaluation sont les suivantes : 
-  tous les installateurs d’équipements de salles de cinéma ne sont pas représentés 
-  les factures portent essentiellement sur des équipements destinés à des écrans de moins de 8 mètres de base, ce qui tire le prix moyen du projecteur vers le bas 
-  faire la moyenne de certains postes de dépenses est assez acrobatique. C’est le cas en particulier des travaux d’aménagement préalables à l’installation des équipements d-cinema, qui peuvent varier sensiblement d’un cinéma à un autre.

Compte tenu de ces réserves, nous avons jugé préférable de présenter des prix moyens assez largement arrondis. La lecture s’en trouve facilitée.

Signalons aussi que le coût de tous les types d’offres 3D n’est pas évalué dans le tableau. Manque notamment la solution RealD dont le prix n’est pas simple à évaluer étant donné que cette solution est facturée sur une base annuelle.

Précisons enfin que les coûts d’installation sont englobés dans les prix des équipements.

Evaluation des coûts HT du passage au numérique
1) Equipements indispensables
Projecteur 2K
60 000 €
Serveur
2) Adaptation de la chaîne sonore
Changement intégral de la chaîne son : processeur, amplificateurs, enceintes
17 000 €
ou
Changement partiel de la chaîne son : amplificateurs, enceintes
10 000 €
ou
Simple adaptation du processeur son
1 000 €
3) Travaux d’aménagements les plus fréquents
Climatisation de la cabine
7 000 €
Installation d’un deuxième extracteur
Percement d’une deuxième lucarne
Adaptation de l’installation éléctrique
4) Autres travaux d’aménagement
au cas par cas
5) Options
Scaler
3 000 €
Librairie centrale + TMS + câblage
10 000 €
Parabole et câblage pour la réception des DCP par satellite
2 000 €
Option 3D - kit émetteur Xpand + lot de 100 paires de lunettes actives
11 000 €
ou
Option 3D - roue filtrée Masterimage + toile d’écran métallisée (100 €/m2)
30 000 €
ou
Option 3D - location d’une solution basée sur des lunettes actives
0,6 à 0,7 € / entrée
Extension de garantie sur projecteur et serveur
1 000 € / an

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé

Sélection

  • 1
attente