• Quelle information sur les technologies du cinéma ?

    Manice a expliqué les technologies de projection numérique sur grand écran pendant plus de 10 ans. Un autre dispositif d'informations s'impose aujourd'hui car le numérique concerne un nombre croissant d'activités dans les salles. Comment parler de cette généralisation de l'usage du numérique ? Sur quelles technologies faut-il mettre l'accent ? Ce sujet et quelques autres sont abordés dans le questionnaire que nous avons conçu avec l'Observatoire de la satisfaction. En consacrant 2 à 3 minutes à ce questionnaire, vous nous apporterez des indications précieuses sur la façon dont le travail d'information sur les technologies numériques du cinéma peut être poursuivi.   Lire la suite
  • L'avenir du numérique vu par Sony digital cinema

    Sony tient une place à part dans le d-cinéma : alors que ses concurrents avaient opté pour la puce DLP cinema 2K de Texas instruments, Sony a choisi de développer son propre procédé de projection, le SXRD, technologie grâce à laquelle le constructeur a pu proposer le format d'image 4K aux exploitants dès 2007. Aujourd'hui, le SXRD occupe une place de choix (environ 18 000 écrans dans le monde) et le 4K est dans les gammes de tous les fabricants de projecteurs de cinéma. L'avenir de Sony digital cinema sera t'il marqué par d'autres choix stratégiques à contre courant ? Les réponses d'Oliver Pasch, responsable des ventes de Sony digital cinema pour l'Europe. Lire la suite
  • Enquêtes en ligne sur les films : l'exemple de CinéPanel

    Interroger des spectateurs pour savoir ce qu'ils pensent d'un film, du cinéma où ils l'ont vu ou pour évaluer l'impact qu'ont sur eux une bande annonce ou une affiche peut se faire aujourd'hui beaucoup plus simplement avec le numérique. En quoi consistent ces nouvelles pratiques ? Comment font elles évoluer les méthodes d'enquête et quels sont leurs bénéfices pratiques et économiques ? Manice s'est intéressé au cas de CinéPanel, un nouveau dispositif d'enquêtes numériques mis au point par l'Observatoire de la Satisfaction qui gère par ailleurs depuis une quinzaine d'années l'Echo du public, un baromètre qui mesure l'avis des spectateurs sur les films qui sortent chaque semaine dans les salles. Lire la suite
  • L'éditeur Webedia poursuit son expansion dans le cinéma

    Après avoir repris Allociné en 2013, Webedia a racheté au début de l'année Côté ciné group en France et l'éditeur de magazines professionnels Box office media aux USA. Une autre société américaine, qui gère des bases de données sur les films et la programmation des salles, vient à son tour d'être acquise par Webedia. Comme tous les acteurs du numérique qui ont le vent en poupe, Webedia est une jeune société (2007) qui grandit vite. Mais qu'est ce qui pousse cet éditeur de sites web qui touchent des domaines aussi divers que la cuisine, les jeux vidéo ou le tourisme à cette frénésie d'achats dans le cinéma ? Lire la suite
  • L'avenir du cinéma numérique : Highlands technologies solutions

    Highlands Technologies Solutions est dirigée par Patrick Zucchetta qui a contribué au succès de Doremi jusqu'en 2014 (année de la reprise de la société par Dolby). HTS a d'abord capitalisé sur l'expérience passée pour innover dans le domaine de la projection avec Qalif, un système de mesure de la qualité de l'image sur grand écran. Les innovations de HTS se sont ensuite étendues à d'autres activités des salles de cinéma : l'affichage dynamique avec YouActive et la création de contenus avec CineCardz. Nouveaux programmes pour le grand écran, avenir de la projection et évolution de l'affichage dans les halls sont les trois thèmes de l'interview de Patrick Zucchetta. Lire la suite
  • L'avenir du cinéma numérique vu par Ciné Digital Service

    10 ans après le début de son déploiement dans les salles, quel est l'avenir du cinéma numérique ? Après avoir donné le point de vue de Barco, Manice publie celui de Ciné Digital Service, le leader de l'intégration numérique sur le marché français. CDS anticipe la prochaine phase de renouvellement des équipements d-cinéma : à quel rythme va se dérouler ce redéploiement ? Avec quels types d'équipements et quels financements ? Parmi les innovations lancées dans le domaine de l'image et du son depuis le début du numérique, lesquelles sont susceptibles de marquer les prochaines années ? Lire la suite
  • 1 Quelle information sur les technologies du cinéma ?
  • 2 L'avenir du numérique vu par Sony digital cinema
  • 3 Enquêtes en ligne sur les films : l'exemple de CinéPanel
  • 4 L'éditeur Webedia poursuit son expansion dans le cinéma
  • 5 L'avenir du cinéma numérique : Highlands technologies solutions
  • 6 L'avenir du cinéma numérique vu par Ciné Digital Service

Le tableau qui suit résulte de l’analyse des coûts facturés à une vingtaine d’exploitants indépendants ayant converti leurs écrans au numérique au cours des derniers mois.

Les factures émanent d’installateurs de salles de cinéma et de prestataires ayant réalisé les travaux d’aménagement préalables à l’installation des équipements de projection numérique (extraction de chaleur,câblage...).

Les principales limites de cette évaluation sont les suivantes : 
-  tous les installateurs d’équipements de salles de cinéma ne sont pas représentés 
-  les factures portent essentiellement sur des équipements destinés à des écrans de moins de 8 mètres de base, ce qui tire le prix moyen du projecteur vers le bas 
-  faire la moyenne de certains postes de dépenses est assez acrobatique. C’est le cas en particulier des travaux d’aménagement préalables à l’installation des équipements d-cinema, qui peuvent varier sensiblement d’un cinéma à un autre.

Compte tenu de ces réserves, nous avons jugé préférable de présenter des prix moyens assez largement arrondis. La lecture s’en trouve facilitée.

Signalons aussi que le coût de tous les types d’offres 3D n’est pas évalué dans le tableau. Manque notamment la solution RealD dont le prix n’est pas simple à évaluer étant donné que cette solution est facturée sur une base annuelle.

Précisons enfin que les coûts d’installation sont englobés dans les prix des équipements.

Evaluation des coûts HT du passage au numérique
1) Equipements indispensables
Projecteur 2K
60 000 €
Serveur
2) Adaptation de la chaîne sonore
Changement intégral de la chaîne son : processeur, amplificateurs, enceintes
17 000 €
ou
Changement partiel de la chaîne son : amplificateurs, enceintes
10 000 €
ou
Simple adaptation du processeur son
1 000 €
3) Travaux d’aménagements les plus fréquents
Climatisation de la cabine
7 000 €
Installation d’un deuxième extracteur
Percement d’une deuxième lucarne
Adaptation de l’installation éléctrique
4) Autres travaux d’aménagement
au cas par cas
5) Options
Scaler
3 000 €
Librairie centrale + TMS + câblage
10 000 €
Parabole et câblage pour la réception des DCP par satellite
2 000 €
Option 3D - kit émetteur Xpand + lot de 100 paires de lunettes actives
11 000 €
ou
Option 3D - roue filtrée Masterimage + toile d’écran métallisée (100 €/m2)
30 000 €
ou
Option 3D - location d’une solution basée sur des lunettes actives
0,6 à 0,7 € / entrée
Extension de garantie sur projecteur et serveur
1 000 € / an

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé

Sélection

  • 1